vendredi, juillet 23, 2021
spot_img
More

    Derniers articles

    FoodTech : Ynsect rachète Protifarm et accélère son développement sur le marché alimentaire.

    Ynsect s’offre Protifarm, l’entreprise néerlandaise spécialiste de la production alimentaire d’insectes. Par cette troisième acquisition, elle augmente donc sa capacité de production. La start-up espère alors s’imposer sur le marché de la consommation.

    Protifarm, leader des ingrédients à base d’insectes.

    Protifarm est un leader dans l’alimentation humaine à base d’insectes. L’autorisation de l’EFSA ( l’autorité européenne de sécurité des aliments ) lui a donné son accord en janvier, estimant que les vers de farine qu’il proposait ne présentent pas de risques pour la consommation humaine.

    « Ils sont l’un des rares autres acteurs à élever des vers de farine comme nous, mais ils étaient dans l’alimentation humaine et pas nous, (nous étions) seulement dans l’alimentation pour chiens, chats et poissons« , a confié Antoine Hubert, le cofondateur et directeur général d’Ynsect.

    La start-up française souhaite se concentrer sur les suppléments à haute teneur en protéines pour les athlètes et les personnes âgées. Elle travaille alors sur l’aspect gustatif afin de s’imposer sur le marché en proposant des substituts de viande. 

    Le marché des insectes devrait croître de 26,5 % par an pour atteindre 4,63 milliards de dollars pour l’année 2027.

    Ynsect devrait ouvrir dans le nord de la France ce qu’elle décrit comme la plus haute ferme verticale du monde. Un projet prévu pour l’année prochaine.

    Sandwich salade tomates insectes

    Ynsect : que permet l’acquisition de Protifarm ? 

    Grâce à cette opération, la start-up française Ynsect augmente considérablement sa production. Cette troisième ferme verticale lui permet alors de produire plus de 230 000 tonnes d’ingrédients par an. 

    Ynsect souhaite ainsi accélérer son développement et s’imposer sur le marché de la consommation humaine. 

    « Cette acquisition est une étape clé, qui renforce la position de leader d’Ynsect sur le marché mondial et qui nous permet d’accélérer dans l’alimentation humaine et animale avec des produits complémentaires », déclare Antoine Hubert, le cofondateur et PDG de la start-up.

    Aujourd’hui, elle contient des clients établis en Allemagne, au Danemark, aux Pays-Bas, en Angleterre et en Belgique. 

    Depuis sa création en 2011, Ynsect a levé plus de 425 millions d’euros. Elle compte aujourd’hui 150 salariés. Sa dernière levée de fonds en octobre dernier était de 224 millions de dollars, portant sa levée totale en série C

    Grâce au portefeuille de Protifarm, elle pourra ainsi accélérer son développement sur le marché alimentaire

    Latest Posts

    Ne manquez pas