vendredi, décembre 3, 2021
spot_img
More

    Derniers articles

    Startup et trésorerie : 5 conseils pour un démarrage réussi

    La trésorerie est un indispensable pour toute entreprise, organisation ou bien personne qui gère des flux d’argent. Vous connaissez cet adage : « Revenue is Vanity, Result is Sanity, but Cash is King » ? Votre trésorerie c’est votre entreprise en miniature ! Elle correspond à toutes les sommes disponibles à un moment donné, sur vos comptes en banque, dans les caisses de votre entreprise, vos placements… Elle est la différence entre vos encaissements et vos décaissements.

    Près de 9 startups sur 10 qui se lancent pendant que vous lisez cet article auront disparu dans 3 ans. Des chiffres qui font grimacer d’autant plus que la faute revient trop souvent à une mauvaise gestion de trésorerie. En phase de démarrage, il est pourtant primordial de se projeter financièrement sinon, comment prendre les bonnes décisions pour votre entreprise ?

    On vous l’assure, au-delà du chiffre d’affaires et de la rentabilité, votre startup a besoin de cash. Alors on essaie d’être payé un peu plus vite, on sécurise des versements réguliers, on fait du prévisionnel… Et on reste attentif !

    On sait, plus facile à dire qu’à faire, voilà pourquoi nous vous donnons 5 conseils pour apprendre au plus tôt les bonnes pratiques en suivi de trésorerie.

    #1 Construire son plan de trésorerie

    Qu’est-ce que le plan de trésorerie ? C’est tout bêtement le budget de votre startup que vous allez détailler au mois. Votre plan se présentera sous forme de tableau dans lequel vous pourrez lister toutes les entrées et dépenses d’argent prévues. L’objectif ? Récolter toutes les données nécessaires pour anticiper vos ressources financières et être capable de prévoir un plan d’action en cas de pépin.

    Votre plan de trésorerie prévisionnel sera séparé en deux parties : D’un côté les encaissements et de l’autre, les décaissements. 

    Encaissement = Les rentrées d’argent dans les caisses de votre startups

    Décaissement = À l’inverse, vous l’aurez compris, on parle ici des sorties d’argent 

    Si vous reliez le solde actuel de votre compte bancaire à votre solde de trésorerie de chaque mois (que l’on va obtenir en soustrayant vos décaissements de vos encaissements), votre prévisionnel va se dessiner.

    Restez rigoureux, tenez votre plan de trésorerie à jour et ce premier outil pourra réellement être un atout pour votre startup. Pointez les sorties et entrées sans attendre votre comptable !

    Modèle gratuit de plan de trésorerie à télécharger

    #2 Restez attentif au cash

    C’est votre job de vous assurer qu’il y a de l’argent en banque. Gardez les yeux ouverts et soyez réactif ! Levée de fonds, recherche de coups rapides commerciaux à mettre en place, découvert bancaire, crédit de campagne, facilité de caisse, escompte… 

    Un financement à court terme servira à donner du jus à votre cycle d’exploitation, c’est-à-dire à toutes les tâches que votre startup doit réaliser avant l’encaissement du prix de vos produits vendus. 

    Votre startup possède un cycle d’exploitation plus ou moins long et ce cycle représente des besoins à court terme. Le BFR ça vous parle ? Le besoin en fonds de roulement est la somme nécessaire aux dépenses courantes de votre affaire entre vos entrées et vos sorties de cash.

    Le BFR naît de décalages de votre trésorerie et ces décalages doivent être anticipés et comblés.

    Restez attentif à votre trésorerie !

    S’il le faut, creusez-vous la tête et améliorez votre business-model afin de passer d’un BFR positif au BFR négatif. Les offres à abonnement peuvent être une bonne méthode, elles riment avec prévisibilité et sécurité.

    #3 Un suivi régulier de vos créances clients

    En 2020, 4 PME sur 10 ont été mises en péril suite à de trop grands délais de paiement. Autant vous dire que cette problématique pour votre startup requiert toute votre attention. L’argent qui dort tue à petit feu votre trésorerie et donc, votre entreprise. Trop accorder de délais ou subir sans réagir des impayés peuvent générer de sérieuses pertes.

    Votre client a un retard ? Prenez contact, ouvrez le dialogue ! Vous devez trouver une solution à cette situation et ne pas la laisser s’éterniser. Votre client peut très bien rencontrer des difficultés et s’il se sent écouté, il pourrait bien être plus enclin à réagir et à maintenir une relation commerciale dans le temps. 

    Identifier calmement les raisons d’un non-paiement peut vous faire gagner du temps en plus de vous éviter de déclencher des procédures judiciaires… trop longues et coûteuses ! Vous n’avez pas besoin de ça pour votre démarrage. 

    L’impayé peut résulter d’un problème de trésorerie temporaire, une erreur administrative idiote ou même, tout simplement, un oubli ! Surveillez vos créances clients et communiquez avec ces derniers. Surtout, ne lâchez rien !

    #4 Projetez-vous sur votre trésorerie

    cashtrack startup trésorerie stylo

    Combien d’entrepreneurs qui se lancent explosent en vol pour des histoires de trésorerie, alors que sa boîte était en plein développement commercial ? Prudence et prévision ! Si vous n’avez pas la trésorerie nécessaire pour doubler du jour au lendemain vos clients, refusez des commandes.

    Pour le jeune entrepreneur, faire des prévisions réalistes et garder une visibilité sur sa trésorerie à court et moyen terme c’est un sacré enjeu. À quoi ressemblera votre trésorerie dans trois mois si vous embauchez ce commercial ? Pour répondre à ce genre de questions et anticiper plutôt que de se casser les dents, construisez des scénarios de trésorerie !

    #5 Optez pour un logiciel de suivi de trésorerie

    Vous dirigez votre startup et vous avez compris que la trésorerie était un enjeu essentiel pour la réussite de votre affaire, résultat, vous souhaitez passer à la vitesse supérieure !

    Un logiciel de trésorerie plutôt qu’une feuille de calculs Excel, c’est un gain en efficacité, en fiabilité et en temps. Parce qu’en tant que jeune entrepreneur, vous avez énormément à faire et passer des heures sur vos tableaux à faire de la saisie manuelle pour un résultat pas toujours sûr… c’est pas terrible. Investissez mieux votre temps.

    Le logiciel de suivi de trésorerie vous donne accès à vos données en temps réel et automatiquement.Votre trésorerie passée et à venir est visible en un clin d’œil grâce à des interfaces lisibles et percutantes et la construction de scénarios est très simple à prendre en main.

    Prenez de meilleures décisions pour votre startup avec un bon co-pilote en suivi de trésorerie !

    Latest Posts

    Ne manquez pas